Les pouvoirs locaux
en Wallonie
Image Politique locale

La circulaire du 15 septembre 2021, adoptée par le Ministre des Pouvoirs locaux, permet de mettre en œuvre des actions socio-préventives en matière de radicalisme(s) et d’extrémisme(s) dans le cadre du Plan de cohésion sociale.

Celle-ci fait suite à la clôture de l’appel à projets « Aide à la coordination des CSIL-R » (2019-2020) qui ne sera pas reconduit. Dans ce contexte, les pouvoirs locaux sont invités à continuer à développer en Wallonie des actions concrètes sur le terrain afin de prévenir l’apparition de toute forme de radicalisme et d’extrémisme et de travailler en amont la prévention avec des publics à risque en s’appuyant sur les structures existantes comme les CSIL-R.

Cette circulaire s’adresse tant aux pouvoirs locaux inscrits dans les précédents appels à projets relatifs à la prévention du radicalisme que ceux où un risque de radicalisation d’individus serait avéré sur leur territoire.

Aucun budget complémentaire ne sera alloué pour ces nouvelles actions compte tenu de la situation budgétaire actuelle de la Région wallonne. En effet, le PCS bénéficie d’un subventionnement annuel pérenne depuis 2009 à hauteur aujourd’hui de 23 millions d’€ en base annuelle et est piloté par un chef de projet souvent entouré d’une équipe dont l’expertise transversale n’est plus à démontrer.

Date

Matière et catégorie